CRA - Sud

Historique

Le Centre de Recherches Agricoles Sud (CRA-Sud), anciennement connu sous les dénominations batiment cra sud madsuccessives de Station Expérimentale de Niaouli et de Station de Recherches sur les Cultures Vivrières (SRCV), a été créé en 1904 comme Centre Agricole d’acclimatation des espèces exotiques utiles et recherchées par la France, notamment le caféier, le cacaoyer, le vanillier, le poivrier, le colatier. Le centre a constitué sous la colonisation une véritable école de l’art de produire les productions tropicales, avec tous les aspects de la production végétale, de la zootechnie et de l’économie rurale. Le CRA-Sud abrite depuis 2011 le Centre National de Spécialisation sur le Maïs (CNS-Maîs).

Localisation

local cra sud mod

 

Le CRA-Sud se trouve dans le village de Niaouli à environ 70 km au nord de Cotonou et couvre une superficie de 220 hectares. Il dispose d’une forêt relique sur près de 170 hectares qui représente l’un des derniers vestiges de la couverture végétale naturelle au Sud-Bénin.

 

 Mission

photo speculation modSous l’autorité de la Direction Générale de l’Institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB), le CRA-Sud a pour mission de produire des technologies pour améliorer la productivité des cultures vivrières de la région méridionale du Bénin tout en préservant les ressources naturelles, ainsi que de contribuer à l’acquisition des connaissances scientifiques.

Le CRA-Sud contribue ainsi à la mise au point de technologies simples et applicables en milieu paysan pour augmenter la productivité des spéculations tels que le manioc, la patate douce, le taro, le maïs, les légumineuses à graines, le riz.

 

Programmes de recherche

Pour réussir sa mission, le CRA-Sud exécute deux programmes de recherche; il s’agit du Programme Régional Sud  (PRS) et du Programme Amélioration Génétique et Phytiatrique des Denrées de Base.(PAGPDB).

Recherche Participative

Pour améliorer le taux d’adoption des technologies mises au point par la recherche, le CRA-Sud a initié le développement participatif de technologies. Les premières expérimentations en milieu réel sous la gestion des producteurs ont démarré en 1986 au Sud du Bénin avec l’appui du projet Recherche Appliquée en Milieu Réel (RAMR), Des sites de Recherche Développement ont été alors créés dans différentes zones agroécologiques.

Par cette approche, la recherche collabore étroitement avec les producteurs qui déterminent eux-mêmes les contraintes prioritaires à la production agricole.

recherche participative mod

 Les producteurs et productrices sont nos interlocuteurs privilégiés

Le CRA-Sud a également été le Centre pilote pour la mise au point du cycle de gestion de la recherche   agricole. Ce modèle de gestion a permis depuis 2003, que 95 % des protocoles expérimentaux aient été ciblés sur les besoins exprimés par les utilisateurs lors des Comités Régionaux de Recherche– Développement ;

281 sites dans 9 départements du Sud et Centre du Bénin aient servi à l’expérimentation en milieu paysan avec l’implication de 2040 exploitations agricoles.

Parc écotouristique de la forêt de Niaouli

Parc eco 1 mod

La forêt de Niaouli qui couvre une superficie de près de 170 hectares, représente l’un des derniers vestiges de la couverture végétale naturelle du Sud-Bénin. Cet écosystème préservé est un site privilégié pour la connaissance de la flore et de la faune de notre région. La promotion de l’écotourisme dans la forêt relique de Niaouli vise des groupes cibles de touristes nationaux et internationaux à travers une politique adéquate d’information et l’installation d’infrastructures touristiques.

Cette aire protégée offre une biodiversité très large tant floristique que faunistique avec de nombreuses espèces rares. L’atmosphère calme qui y règne dans la forêt relique de Niaouli fait que cette forêt constitue un lieu idéal pour la détente, la promenade et l’observation de la nature.