Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’amélioration variétale de l’anacardier, cinq (5) premiers clones d’anacardiers ont été présélectionnés à l’âge de 7 ans dans le germoplasme de Ouoghi, commune de Savè, après quatre années d’évaluations des performances agronomiques des 29 provenances locales installées en 2012.

Le rendement moyen en noix des clones a varié de 5,12 à 8,67 kg/arbre à l’âge de 7 ans. Ces rendements font deux à trois fois les rendements moyens nationaux enregistrés en milieu payan au Bénin et étaient de 2,28 et 4,06 kg/arbre respectivement pour les tranche d’âges de 3 à 9 ans et 10 et 20 ans (DSA/MAEP, 2017).

Ces résultats ont été obtenus grâce à l’appui financier de la Coopération Internationale Allemande (GIZ) à travers son Fonds de Contrepartie du Cajou (Cashew Matching Fund-CMF).

Ces évaluations se poursuivront jusqu’à l’âge de 12 ans avant une sélection définitive. Parallèlement, ces 5 clones présélectionnés seront installés dans trois 3 zones agro-écologiques de grande production de l’anacarde au Bénin pour apprécier leur adaptabilité à ces zones. Il y a donc un besoin d’un financement durable et soutenu dans le temps.