Cette étude a permis d’analyser l’effet de quatre dates de repiquage sur l’incidence et la sévérité de la virose et sur la productivité de trois variétés de tomate dont deux (2) améliorées (Padma et Platinum) et une (1) locale (Tounvi) en période de contre saison au Sud-Bénin.

  • Dates de repiquage et incidence de la virose

Pour les quatre dates de repiquage comparées (15 novembre 2018, 15 décembre 2018, 15 janvier 2019 et 15 février 2019), la figure cidessous illustre la variation de la sévérité de la virose par variété au cours du temps. Il ressort de l’analyse de cette figure que les mois de décembre et de janvier correspondent aux dates de repiquage à forte incidence de la virose (un indice moyen de sévérité de niveau 3 dans l’échelle de codification) traduisant des symptômes évidents de virose : les plants sont rabougris, les feuilles avec jaunissement sont recroquevillées vers le haut. Les mois de novembre et de février sont marqués par des niveaux de sévérité faible (compris entre 1 et 2) traduisant quelques symptômes, mais la plante a un développement végétatif acceptable et peut donner quelques fruits. Les variétés Tounvi et Padma ont été identiquement sensibles à la virose à toutes les dates de repiquage en dehors de celle de janvier.

Figure. Variation de la sévérité de la virose au cours du temps par variété en fonction des dates de repiquage

  • Rendement en fonction de la date de repiquage

Quelle que soit la variété, l’effet de la date de repiquage a été significatif sur le rendement. Ainsi, le repiquage de novembre a donné les rendements les plus élevés. Par contre, les variétés n’ont présenté aucune différence entre elles au sein de chaque date de repiquage. La figure ci-dessous illustre l’évolution du rendement par variété en fonction des dates de repiquage. Le meilleur rendement a été obtenu avec la date de repiquage de novembre suivi de la date de repiquage de février. La date de repiquage de janvier a donné les plus faibles rendements. Pour l’ensemble des dates de repiquage, les rendements moyens de 1,59 t/ha ; 1,58 t/ha et 1,37 t/ha ont été obtenus respectivement pour les variétés Platinum, Padma et Tounvi. La date de repiquage de décembre, n’a pratiquement rien donné comme production.

Figure. Variation des rendements par variété en fonction des dates de repiquage