La variété d’amarante utilisée est la locale Fotètè, un des légumes les plus vendus et consommés par la population. Son choix est dû à sa sensibilité aux ravageurs de légumes feuilles. La pépinière a été installée dans des bacs germoirs et protégée à l’aide de filets anti-insectes.

Le produit phytosanitaire testé est Sup-méthrine 2,5 EC, composé de Deltaméthrine 25 g/l. L’insecticide de référence était Pacha 25 EC dont les matières actives sont Lambdacyhalothrine 15 g/l et Acétamipride 10 g/l. Les principaux insectes ravageurs visés étaient : les pucerons, les acariens et les chenilles du lépidoptère Psara basalis.

Le Sup-méthrine 2,5 EC a eu des effets très significatifs sur l’infestation de la culture d’amarante par les pucerons et les chenilles. Par ailleurs, l’interaction produit phytosanitaire et le temps était également significatif sur la densité des pucerons. En effet, les nombres des pucerons et de chenilles dénombrés dans les parcelles témoins non traitées durant toute la période d’essai sont significativement plus élevés que ceux observés dans les parcelles traitées avec Sup-méthrine quelle que soit la dose. Le pourcentage de feuilles acariosées a été significativement différent entre les traitements et dans le temps. Il est significativement plus élevé dans les parcelles témoins non traitées et faible dans les parcelles traitées.

L’Effet de Sup-méthrine 2,5 EC sur l’incidence des attaques a montré une différence significative entre les traitements et dans le temps. L’évolution de l’incidence des ravageurs en culture d’amarante a montré qu’au niveau des parcelles témoins non traitées, l’incidence est plus élevée et a varié entre 25% et 60% de 14 au 74 jours après semis (JAS) avec un pic de 60% au 54 JAS (Figure 57). Au niveau des parcelles traitées avec Pacha et avec les 3 doses de Sup-méthrine, les incidences des dégâts ont connu une baisse progressive de 25% à 0% respectivement entre 14 et 54 JAS.

Figure. Aspect des parcelles d’amarante traitées avec Sup-méthrine 2.5 EC à la dose de 600 ml/ha (A) et avec Sup-méthrine 2.5 EC à la dose de 400 ml/ha (B)

L’insecticide Sup-méthrine 2.5 EC peut être utilisé pour le contrôle des ravageurs en culture d’amarante. Il est recommandé à la dose de 400 ml/ha.