L’objectif global de l’étude est d’améliorer durablement la production nationale de riz à travers l’utilisation des nouvelles variétés de riz à haut rendement adaptés aux changements climatiques répondant aux préoccupations des utilisateurs. De manière spécifique, il s’agit de :

  • évaluer les performances agronomiques de six (6) nouvelles variétés de riz à haut rendement tolérantes à la sécheresse et aux inondations, auprès des producteurs vulnérables ;

  • mettre à la disposition des acteurs de la filière riz des informations sur les variétés tolérantes à la sécheresse et aux inondations ;

  • déterminer avec les producteurs l’acceptabilité des variétés par rapport à leurs caractéristiques organoleptiques.

Les essais ont été conduits sur trois (3) sites à savoir : Cogbo dans la Commune d’Azowilissè, Monkassa dans la Commune de Malanville et Birni-Lafia dans la Commune de Karimama.

  • Site de Cogbo

Au niveau de ce site, les plants de riz sont en phase de maturation pour toutes les variétés en test. Une visite paysanne a été organisée à cette phase phénologique et a connu la participation de 25 producteurs dont 2 femmes (Figure 1). Au cours de la visite, des focus groupe ont été réalisés ainsi que des interviews individuelles afin de recueillir l’avis des producteurs par rapport au comportement des nouvelles variétés en test (Figure 2). Les données recueillies sont en cours de traitement.

  • Site de Monkassa

Sur ce site de la commune de Malanville, le développement des plantules a été plus lent à cause de l’harmattan et de la dormance observée au niveau de la variété N-L56. L’irrigation des parcelles a été faite pour favoriser le labour et le repiquage des plantules (Figures 3 et 4). Au terme du premier semestre, toutes les variétés sont en phase de reproduction. Une visite paysanne a été organisée et a connu la participation de 25 producteurs dont 8 femmes. Les producteurs ont trouvé un grand intérêt dans la mise en œuvre de cette activité qui leur a permis de découvrir une gamme plus large de variétés de riz (Figures 5 et 6).

  • Site de Birni Lafia

Sur le site de Birni Lafia dans la commune de Karimama, la disponibilité de l’eau se pose avec acuité ; ce qui amène les producteurs à avoir recourt à des puits tubés à proximité de leurs essais. Compte tenu de la texture des sols (sol argileux), l’arrosage a été intensifié. Ainsi, le nombre de talles en moyenne sur les parcelles a été de 55 talles pour la variété BRIZ-8B, 50 talles pour la variété BRIZ-9B et 60 talles pour la variété IR841. Sur toutes les parcelles, les plants de riz sont en phase de reproduction. A Birni Lafia, la visite paysanne a été aussi organisée et a connu la participation de 24 producteurs dont 11 femmes (Figure 7). Il est ressorti des interviews individuelles et des focus groupe que les producteurs ont porté un grand intérêt aux nouvelles variétés résilientes en test (Figure 8).