L’étude vise à améliorer la production cotonnière à travers la protection phytosanitaire efficace du cotonnier au champ. Elle a été conduite au laboratoire d’entomologie de Cana sur les souches de Savalou, Savè et Bembèrèkè dans les conditions de température de 25°C, d’humidité relative 70%, de photopériode de 10-14 heures. Les résultats ont montré que la matière active à base des pyréthrinoïdes a montré une fois encore son inefficacité sur le ravageur Helicoverpa armigera, donc ce ravageur demeure toujours résistant à cette famille chimique. De même, sur les trois souches testées, celle collectée à Bembèrèkè au nord du Bénin a été plus résistante à la deltaméthrine que la souche de Savalou collectée au sud du pays.