La préoccupation est de définir un seuil d’élagage des feuilles compatible avec le maintien de la fertilité du sol dans une palmeraie. L’essai comporte 4 traitements axés sur la quantité de biomasse de feuilles restituées au sol après élagage. Des prélèvements de sol ont été réalisés dans les interlignes et sous les andains pour une caractérisation physico-chimique du sol de ces deux compartiments. De même, des folioles ont été prélevées sur la feuille de rang 17 des arbres de chaque traitement pour une étude de l’état nutritionnel des palmiers en début d’essai. La biomasse totale de feuilles au sol est estimée à l’installation de l’essai et après chaque récolte. Les données de récolte sont collectées périodiquement. La faune du sol a été étudiée pour identifier le type et le nombre d’organismes de la macrofaune et de la méso faune. Par ailleurs, un dispositif de suivi de la vitesse de décomposition des feuilles de palmier à huile est installé et des prises de poids des litter-bag se font mensuellement. Les résultats sont en cours d’analyse.