Le programme de mise à l’échelle des Technologies et Innovations Agricoles pour l’Accroissement de la résilience des Systèmes de Production et des Exploitations Familiales en Afrique de l’Ouest et du Centre (TARSPro) a été lancé ce jour, jeudi 03 juin 2021, au Bénin à l’Hôtel PARADISIA dans la Commune d’Abomey-Calavi en présence de la Secrétaire Générale du Ministère en charge de l’agriculture, du Directeur Général de l’INRAB et du Représentant du Directeur Exécutif du CORAF.

Le Programme TARSPro, piloté par le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF) et financé par la Direction du Développement et de la Coopération Suisse (DDC), est élaboré pour déployer, auprès des exploitations agricoles familiales, les innombrables technologies, innovations et savoirs que la recherche a mis au point au cours des dix dernières années pour répondre aux défis du changement climatique, de la croissance démographique, à l’urbanisation accrue qui conduit à un changement de régime alimentaire.
L’institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB), coordonnateur du Système National de Recherche Agricole (SNRA-Bénin), a été désigné comme facilitateur et point focal pour la mise en œuvre de ce projet au Bénin à l’instar des autres instituts nationaux de recherche dans les 4 autres pays que couvrira le programme. Après le Burkina Faso où le programme a été déjà lancé, c’est au tour du Bénin d’avoir cet honneur.
C’est à l’occasion d’un atelier que la Secrétaire Générale du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) a lancé officiellement ce programme et les travaux qui détermineront sa mise en œuvre au Bénin. Cet atelier a réuni les principaux acteurs du monde agricoles à savoir les organisations paysannes et les différentes structures d’appui au développement rural. Pendant deux (02) jours ils auront à débattre des filières et les zones d’intervention du Programme.

Pour la Secrétaire Générale du MAEP, Madame Françoise ASSOGBA KOMLAN : “Ce Programme s’insère parfaitement dans le Plan Stratégique de Développement du Secteur Agricole et plus particulièrement dans les axes stratégiques du volet agriculture de Programme d’actions du second mandat du Président de la République.”
Le Directeur Général de l’Institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB), Dr Adolphe ADJANOHOUN, a rassuré en son nom propre et au nom du SNRA-Bénin dont il est le coordonnateur de l’engagement de tout le dispositif de la recherche agricole au Bénin pour le succès du Programme TARSPRO et également de redoubler d’effort pour générer d’avantages d’innovations aux fins de viabilisation des exploitations agricoles et d’essor du monde rural.

Le représentant du Secrétaire Exécutif du CORAF, Professeur Niéyidouba LAMIEN, a remercié les autorités du Bénin et l’INRAB pour leurs différents rôles dans la facilitation et l’accompagnement pour le succès du programme TARSPro. Il a également rappelé que les femmes et le jeunes, les groupes les plus vulnérables de nos sociétés, sont les principales cibles du Programme.
Au terme de ces deux jours de conclaves, les acteurs du monde agricole pourront s’approprier le contenu du programme et aider à définir ses zones d’intervention ainsi que les filières sur lesquelles le programme s’accentuera au Bénin.