Cette étude a pour objectif de suivre au laboratoire la sensibilité des adultes de la mouche blanche (Bemisia tabaci) et des chenilles de Spodoptera frugiperda aux principales familles d’insecticides utilisées en cultures cotonnière et de maïs. Elle a été conduite au laboratoire d’entomologie de Cana sur les larves et adultes de B. tabaci et S. frugiperda dans les conditions de température de 25°C, d’humidité relative 70%, de photopériode de 10-14 heures. D’une façon générale, la mouche blanche Bemisia tabaci collectée à Bohicon a perdu de façon considérable sa sensibilité vis-à-vis de la deltaméthrine mais, cette perte de sensibilité vis-à-vis de l’acétamipride est encore négligeable. L’efficacité des insecticides utilisés pour le contrôle de chenille légionnaire Spodoptera frugiperda en conditions de laboratoire a été variable.