Solanum macrocarpon (Gboma) est l’une des plantes légumes les plus consommées et commercialisées au Bénin. Les mouches blanches et les acariens font partie des plus importants ravageurs des cultures maraîchères en général et du Gboma en particulier. Pour une gestion durable de ces ravageurs, l’efficacité du bio – insecticide ERADICOT (maltodextrine) a été testée sur les sites de Sèmé-Podji et d’Athiémé. Les traitements sont les suivants : témoin non traité ; Témoins de référence (ACARIUS 1 l/ha à Sèmè et Pacha 1 l/ha à Athiémé) et ERADICOT aux doses de 1,5 l/ha, 2 l/ha et 3 l/ha. Les densités des populations de mouche blanche et d’acariens ont été évaluées. Les résultats obtenus ont montré qu’il existe une différence significative entre les produits phytosanitaires, le temps et l’interaction entre le temps et les produits phytosanitaires (Tableau 1). A Sèmè-Podji, la population des ravageurs a été significativement faible dans les parcelles traitées comparativement aux parcelles non traitées. Les plants les moins attaqués ont été observés au niveau des parcelles traitées avec ERADICOT aux doses de 2 l/ha et 3 l/ha et ACARIUS 18 EC à la dose de 1 l/ha. Les forts taux d’attaques ont été enregistrés dans les parcelles témoins. A Athiémé, les plus faibles nombres de mouches blanches ont été enregistrés dans les parcelles traitées avec ERADICOT à la dose de 2 l/ha et avec Pacha 25 EC à la dose de 1 l/ha. (Tableau 2).

Télécharger le fichier