Les tests de germination sur certaines ressources phytogénétiques des cultures vivrières conservées dans la chambre froide de Niaouli ont été réalisés. Ces tests ont porté sur les semences du blé, du sorgho, du riz et du maïs.